SNUipp-FSU | Section de la Gironde
http://33.snuipp.fr/spip.php?article2441
En grève le 12 novembre !
jeudi, 1er novembre 2018
/ SNUipp33

Tous en grève le lundi 12 novembre

Rassemblement Place Stalingrad, Bordeaux, à 14 heures Déclaration d’intention avant jeudi soir !

Parce que le projet de notre ministre pour l’école et pour notre profession n’est pas le nôtre !
- il nous méprise en voulant réduire notre métier à celui de simples exécutants à qui il souhaite imposer « les bonnes méthodes »
- il nous impose une vision sectaire des apprentissages avec des références aux seules neurosciences
- il malmène nos élèves avec des évaluations en CP et en CE1 anxiogènes et inappropriées et une approche de l’apprentissage de la lecture basée sur le simple déchiffrage bien loin de ce que doit être le savoir lire .
- il met à mal la formation : suffit-il de montrer la photo d’une maison à un maçon pour qu’il sache la construire, ou de montrer un malade à un médecin pour qu’il sache le soigner ? Suffit-il d’être envoyé dans une classe sans formation pour savoir enseigner (c’est déjà le cas des 40 contractuels recrutés en Gironde) ? C’est ce qui se dessine pour les futurs enseignants avec la disparition des ESPE.
- il détériore nos conditions de travail (effectifs toujours élevés en moyenne dans les classes, manque de personnel RASED, quasi disparition des maîtres supplémentaires)
- il accentue les inégalités au sein de l’école (postes à profil, méritocratie…) Parce que nous avons une autre ambition pour l’école !
- nous revendiquons notre professionnalisme : être enseignant est un métier de « concepteur »
- nous revendiquons la liberté pédagogique car c’est en nous appuyant sur de nombreuses recherches et en nous adaptant à nos élèves que nous construisons notre propre enseignement
- nous revendiquons une école à la fois bienveillante et exigeante pour que nos élèves apprennent à comprendre le monde
- nous revendiquons une formation initiale et continue à la hauteur des enjeux
- nous revendiquons l’allègement des effectifs de toutes les classes pour que nos élèves apprennent dans de bonnes conditions (la France est le pays de l’OCDE où les classes sont les plus chargées)
- nous revendiquons une hausse des postes y compris RASED et « plus de maîtres »
- nous revendiquons une hausse de nos salaires, pas à la tête du client, mais pour tous !

Nous ne pouvons pas supporter de telles régressions pour l’École ! Nous devons imposer une autre ambition ! L’heure est grave ! Soyons nombreux ! Nous serons en grève le 12 novembre

PDF - 554.2 ko
Fenêtre sur cours &énovembre
opendocument text - 15.6 ko
lettre aux parents