SNUipp-FSU | Section de la Gironde
http://33.snuipp.fr/spip.php?article2424
Sécurité : le DASEN répond au SNUipp-FSU
lundi, 1er octobre 2018
/ SNUipp33

Suite à notre courrier alertant le DASEN sur l’impossibilité de mettre en œuvre les préconisations du recteur en matière de sécurité, le DASEN nous répond. Il maintient que l’école doit rester ouverte aux familles et que la qualité de l’accueil des élèves, en particulier les plus jeune, doit rester une priorité. Il appelle dans le même temps les directrices et directeurs à rester vigilants, à assurer le contrôle effectif des entrées. Pour lui la mise à jour du PPMS et le respect des exercices de simulation sont les meilleures protections de la responsablités des directeur-trices. Leur action doit s’inscrire dans le triptyque : intelligence, proximité, précaution.

Il assure qu’il tiendra ce même discours quand il les rencontrera dans les circonscriptions.

Pour le SNUipp-FSU, l’interdiction faite par le recteur de laisser les parents pénétrer dans les écoles n’est pas réalisable :

• cette situation va créer des attroupements aux abords de l’école. Ce qui va à l’encontre des préconisations du Recteur et des procédures dans le cadre de Vigipirate.

• cette préconisation est impossible à mettre en œuvre dans de nombreuses écoles car les classes de maternelle sont situées trop loin de l’entrée de l’école et on ne peut pas imaginer des élèves de maternelle rejoindre seuls leur classe, badger pour les activités périscolaire ou la cantine…

• Comment assurer une sortie de classe sécurisée pour les élèves en maternelle ?

• les parents ne pourront plus accéder aux enseignant.es de leurs enfants pour faire les liens nécessaires, signaler une situation imprévue... comment imaginer couper ce lien de confiance qui est indispensable ? Comment imaginer que l’entrée dans l’école puisse se faire dans la sérénité dans ces conditions ?

En cas de difficultés, contactez le SNUipp-FSU.