SNUipp-FSU | Section de la Gironde
http://33.snuipp.fr/spip.php?article2368
Le gouvernement attaque tous azimuts !
samedi, 2 juin 2018
/ SNUipp33

Suppression des compétences des CAP, disparition des CHSCT, remise en cause de la formation et du statut de fonctionnaire stagiaire… la fonction publique et l’éducation sont dans le viseur du gouvernement.

Pétition pour le respect de nos droits : pas touche aux CAP et CHSCT !

Le gouvernement envisage :

- une possible disparition des CHSCT (comités hygiène, sécurité, conditions de travail)
- de ne plus consulter les représentants des personnels élus en CAP sur le mouvement, les promotions,…

Le rôle des élus du personnel est indispensable pour : améliorer les conditions de travail, garantir l’égalité de traitement, proposer des améliorations et protéger les personnels de l’arbitraire de hiérarchies ou des erreurs de l’administration. Signez la pétition pour refuser ce projet et demander le respect et l’amélioration de nos droits !

Formation des enseignants : attention danger !

Sur la formation des enseignants, le ministre semble uniquement préoccupé par des raisons budgétaires : fermeture des antennes départementales des ESPE (ex IUFM), disparition du statut de fonctionnaire stagiaire (les étudiants ne seront pas rémunérés pour leur dernière année).

Les discussions qui vont s’ouvrir avec le ministère doivent tenir compte de la situation critique dans laquelle se trouvent aujourd’hui la plupart des stagiaires qui ne disposent pas du temps nécessaire à une formation de qualité et qui sont en responsabilité d’une classe à mi-temps. Pour la FSU, les stagiaires ne doivent pas être utilisés comme moyen de d’enseignement ou de remplacement.

La FSU revendique une formation de qualité, de niveau master, comportant 2 années pleines de formation sous statut de fonctionnaire stagiaire (rémunéré) avec des stages d’observation et pratique accompagnée suivis d’une entrée progressive dans le métier.