Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Formation tout au long de la vie

lundi 12 mars 2012

le point sur les différents dispositifs existants

Il faut distinguer les dispositifs de formation en fonction de leur finalité :
- formation professionnelle, centrée sur le métier d’enseignant
- les dispositifs de formation dans le cadre d’un projet personnel

Formation professionnelle tout au long de la vie

L’objet de la formation professionnelle tout au long de la vie est d’habiliter les fonctionnaires à exercer au mieux les fonctions qui leur sont confiées durant l’ensemble de leur carrière.

Les actions de formation professionnelle peuvent être entreprises soit à l’initiative de l’administration, soit à celle du fonctionnaire. Néanmoins, les réductions de moyens et la volonté de plus en plus forte de l’administration de piloter la formation professionnelle des enseignants tendent à réduire à la portion congrue les choix des fonctionnaires.

Les dispositifs de formation professionnelle existants sont les suivants :
- la formation professionnelle statutaire : ce sont les 18h correspondant aux animations pédagogiques. Elle est pilotée par l’IEN et l’IA.
- la formation continue : elle correspondait au stage de 3 semaines, où le remplacement était effectué par les PE2. Le démantèlement de la formation initiale a conduit à la disparition de fait de ces formations.
- les formations CAPASH, psy, ...
- les formations de préparation aux examens, concours administratifs
- la réalisation de bilan de compétences, la VAE

Les dispositifs de formation dans le cadre d’un projet personnel

Deux dispositifs existent :
- les congés de formation
- le droit individuel à la formation

les congés de formation

Les fonctionnaires peuvent bénéficier d’un congé de formation professionnelle pour une durée maximale de trois ans sur l’ensemble de la carrière.

Il faut avoir accompli au moins l’équivalent de trois années à temps plein de service effectif. Ce congé peut être utilisé en une seule fois ou réparti au long de la carrière en stages d’une durée minimale équivalant à un mois à temps plein.

En moyenne, il faut trois ans de demande pour accéder à cette formation.

La demande de congé doit être présentée 120 jours avant le début de la formation. Elle doit porter mention de la date de début de formation, la nature de la formation, sa durée et l’organisme qui la dispense.

Une indemnité forfaitaire égale à 85% du traitement brut est versé pendant une durée de 12 mois.

Les bénéficiaires s’engagent à rester au service d’une des trois fonctions publiques pendant une durée étale au triple de celle pendant laquelle ils ont perçu l’indemnité.

le droit individuel à la formation

le DIF concerne les personnels titulaires et non-titulaires. Ce droit consiste en un nombre d’heure mobilisable en fonction du projet des collègues.

Une année à temps plein ouvre droit à 20h de formation. Il y a proratisation pour les temps partiel. Le temps est cumulable jusqu’à hauteur de 120h.

Toute de mande de DIF se fait par l’intermédiaire de l’IEN, et fait l’objet d’un accord entre collègue et administration.

Si le DIF se déroule en dehors des obligations de service, une indemnité est versée. L’indemnité est alors calculée ainsi : I=((traitement indiciaire annuel net/1607)/2)Xnombre d’heure de formation

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX