Retour accueil

Vous êtes actuellement : Enseignement spécialisé 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Enseignement en milieu pénitentiaire : une nouvelle circulaire floue et régressive

dimanche 5 juillet 2020

Les enseignant·es en milieu pénitentiaire demandent une réelle reconnaissance de leurs missions !

Comme d’habitude, les circulaires qui passent en douce se font au détriment des personnels et de leurs missions auprès des élèves.

Une nouvelle circulaire est sortie le 9 mars 2020 avec pour objet la redéfinition et la précision du fonctionnement des établissements en milieu pénitentiaire et de leur pilotage. Elle marque notamment une régression des conditions de travail des collègues.

Cette circulaire (n° 2020-057 du 9-3-2020) n’a pas fait l’objet de concertation avec les organisations syndicales et confirment d’une part une régression des conditions de travail des personnels (baisse des revenus et augmentation tu temps de travail) d’autres part un changement de philosophie de l’enseignement en milieu pénitentiaire.

Le SNUipp-FSU a demandé une audience au près du MEN et rendra compte de ses interventions.

Un collectif d’enseignant·es en milieu pénitentiaire s’est constitué dans différentes académies (Amiens, Besançon, Dijon, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, NAncy-Metz, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Bordeaux...)

Il exige que soit revue cette circulaire en pointant notamment certains points :
- l’ISAE que les enseignant·es en milieu pénitentiaire ne perçoivent pas !
- l’accès au premier vivier de la classe exceptionnelle
- un texte encadrant leurs missions pour écarter les pressions administratives
- une bonification indiciaire
- une harmonisation des heures supplémentaires effectives

Le SNUipp-FSU de la Gironde soutient totalement ces personnels dans leurs démarches et leurs actions.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX