Retour accueil

Vous êtes actuellement : CHSCT 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

CHSCT du 28 juin : le compte-rendu des élu.es du SNUipp-FSU

vendredi 3 juillet 2020

Les élu.es de la FSU ont porté la question de la gestion des élèves au comportement perturbateur et le bilan de la gestion de la crise liée au Covid-19. La FSU dénonce le manque d’accompagnement et de soutien apportée aux équipes. Pour signaler une situation difficile dans votre travail, contactez le SNUipp-FSU et remplissez une fiche SST (voir en PJ).

1/ Présentation de la cellule départementale au service de l’école inclusive

Me Vespignani, chargée de mission présente la cellule et le bilan annuel. Rappelons que cette cellule a été créée à la suite de nombreuses interventions des élu.es du CHSCT sur les difficultés liées à l’accueil des élèves au comportement perturbateur ou en situation de handicap.

Ses missions :

• répondre aux besoins des équipes face à une situation difficile persistante

• appuyer l’action des IEN de circonscription suite à l’intervention du pôle ressource

• activer des leviers efficaces pour répondre à une situation de crise La cellule se réunit tous les 15 jours.

51 dossiers étudiés cette année (la moitié des élèves ont un dossier MDPH), 7/10 dossiers impliquent un déplacement d’un membre de cette cellule, pour 3/10 dossiers c’est un blocage fonctionnel médico-social.

Certaines zones du département concentrent les difficultés.

La FSU revendique pour ces zones identifiées un plan de formation ambitieux des enseignant.es et un recrutement d’enseignant.es du RASED. La FSU déplore également l’absence de structures de soins locales et des délais d’attente de bilans et prise en charge très longs. Me Vespignani, Chargée de Mission de la cellule, présente un nouveau dispositif : les équipes mobiles d’appui (6 en Gironde). Elles sont positionnées dans des territoires déficients en structures médico-sociales, ce sont des plateaux techniques ambulatoires qui se déplacent dans les écoles.

La FSU intervient pour dire que les enseignant.es confrontés à des élèves perturbateurs sont souvent fortement et/oudurablement impactés. La FSU déplore un manque d’accompagnement et de suivi des personnels.

Pour toute question ou difficulté, contacter le pôle ressource (psychologue scolaire, RASED et/ou IEN) et le CHSCT chsct33@ac-bordeaux.fr

2/ Plan de prévention et gestion de la crise liée au Covid-19

Quel suivi des collègues infectés pendant le SAE ? Le médecin de prévention précise qu’ils ont été appelé. La FSU déplore le peu de suivi et d’intérêt porté par l’employeur sur cette question. Il n’y a eu aucune demande de reconnaissance d’imputabilité de service liées au Covid 19.

Quel accompagnement des personnels ? Une cellule d’écoute et d’accueil a été mis en place (10 appels par jour à partir du 11 mai). Les médecins de prévention reçoivent des collègues très angoissées à la perspective de reprendre en présentiel. Les assistantes sociales ont également été sollicitées (conséquences du confinement sur l’environnement familial, conséquences financières, des renseignements divers...)

Bilan sur les conséquences du travail à distance M.Selaudoux (Conseiller de Prévention Académique) indique que le sujet est travaillé au CHSCT ministériel.

Quel accompagnement sur la mise en œuvre du protocole sanitaire ? Chaque établissement école avait une équipe (infirmière/médecin), une adresse dédiée très fortement sollicitée. Qui peut contrôler ? Il y a une 1 seule ISST (Inspectrice Santé et sécurité au travail) sur l’académie. La FSU déplore que les directeurs.trices d’école se sont trouvé.es seul.es face à la mise en place du protocole sanitaire. Les interprétations locales étaient variées et engageaient la responsabilité de ceux-ci. La FSU demande qu’à l’avenir, 1 personne indépendante et ayant la compétence requise puisse valider les protocoles sanitaires avant réouverture des portes aux élèves.

Point sur la situation actuelle 2 établissements ou écoles fermées pour cas de Covid-19 Ecole Etauliers : les élèves et enseignants testés sont négatifs, l’école réouvre ses portes mardi 30 juin. Collège Lesparre : les élèves et personnels contacts seront testés cette semaine. L’établissement reste fermé toute la semaine.

3) Mise en place des 2S2C

La FSU dénonce la mise en place des 2S2C : des pans entiers des enseignements scolaires sont confiés aux municipalités (sport, éducation à la citoyenneté...). Des enseignant.es n’ont pas pu accéder aux installations sportives habituelles. Une charge de travail supplémentaire a pesé sur les directeurs.trices.

Les élu.es du SNUipp-FSU au CHSCT : Samantha FITTE et Bruno LAFON

PDF - 203.7 ko
Déclaration de la FSU
PDF - 323.5 ko
Modèle de fiche SST
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX