Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels - Nos droits  / PEGC  / Carrière 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une amélioration significative

mardi 11 novembre 2008

Déroulement de carrière des PEGC : depuis 2001, une amélioration significative

Automne 2001 : suite à la campagne de pétitions, de rassemblements et d’interventions auprès des parlementaires, le collectif PEGC/SNUIPP-SNES-SNEP obtient de la part du ministère la réouverture du dossier PEGC et surtout la mobilisation de moyens budgétaires nouveaux qui se traduisent dès 2002 par une augmentation conséquente des contingents pour l’accès à la hors classe ou à la classe exceptionnelle.

Depuis cette date, la plupart des PEGC ont bénéficié d’une promotion de grade et partent ou partiront en retraite avec le grade classe exceptionnelle.

Aujourd’hui, à quelques unités près, la classe normale est éteinte et près de trois PEGC sur quatre bénéficient du grade classe exceptionnelle.

Tout au long de ces années, nos interventions réitérées auprès du ministère ou du cabinet du ministre ont abouti à ces améliorations sensibles.

Pour autant, le bilan n’est pas totalement satisfaisant :

L’entrée dans le grade classe exceptionnelle reste beaucoup trop tardive (âge moyen : 56 ans).

L’accès aux indices 741 et 783 (4° et 5° échelons de la classe exceptionnelle) reste difficile voire impossible pour bon nombre de PEGC.

L’introduction de barèmes académiques privilégie le mérite, minore l’ancienneté de carrière et aboutit à un traitement inégalitaire, variable d’une académie à une autre.

La multiplication d’avis défavorables répétés empêche certains collègues de partir en retraite avec le grade classe exceptionnelle.

Il nous faut donc poursuivre nos interventions auprès du ministère et dans les CAPA. Les PEGC peuvent compter sur la détermination des élus SNUipp-SNES-SNEP.

Déroulement de carrière des PEGC, nous revendiquons :

L’extension des possibilités d’accès à la classe exceptionnelle afin d’assurer à tous les PEGC le bénéfice de cette promotion avant leur départ à la retraite, de réduire la durée d’attente dans le 6ème échelon de la hors classe et de parvenir à l’extinction prochaine de ce grade.

L’accès aux indices terminaux 741 et 783.
- réduction de 5 à 4 du nombre d’échelons de la classe exceptionnelle par la suppression du 2ème.
- réduction à 3 ans des durées de passage des échelons de la classe exceptionnelle.

Le retour concernant les promotions de grade aux règles d’accès nationales fondées essentiellement sur l’ancienneté.

L’extinction effective de la classe normale aboutissant à des mesures d’assimilation pour les PEGC retraités ayant cessé leur activité avec le grade classe normale.

Le rétablissement de la Cessation Progressive d’Activité selon les modalités antérieures au 1er janvier 2004.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX