Retour accueil

Vous êtes actuellement : CHSCT  / Covid-19 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Ecoles fermées !

vendredi 13 mars 2020

Les écoles et établissements sont fermés aux élèves mais restent ouverts pour les personnels. Ce qui signifie que les personnels peuvent s’y rendre si cela s’avère nécessaire pour organiser la continuité pédagogique. La continuité pédagogique doit être assuré de l’endroit le plus approprié, selon des modalités définies par les équipes.

Nous rappelons que les enseignant.es ne doivent pas se rendre sur leur lieu de travail avec leurs enfants.

Les personnels de l’éducation nationale qui doivent garder un enfant âgé de moins de 16 ans bénéficient d’une autorisation d’absence jusqu’à la réouverture des écoles et établissements.

Nous nous sommes adressés au DASEN afin qu’il communique les modalités aux collègues.

L’allocution présidentielle est sans ambiguïté : il faut limiter les déplacements et privilégier le télétravail.

Les organisations syndicales seront reçues à la DSDEN pour faire un point sur la situation en milieu de semaine prochaine.

Les instructions sont susceptibles d’évoluer avec la situation. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure que nous parviennent de nouvelles informations.

Le contexte Le SNUipp-FSU prend note de la fermeture des écoles et établissements scolaires annoncée par le président de la République. On sait que les enfants peuvent être propagateurs du virus en étant porteurs sains, on sait aussi que les plus jeunes sont moins capables d’appliquer les « gestes barrières », on sait encore que les conditions d’hygiène ne sont pas toujours réunies dans les écoles.

La fermeture des écoles était donc une mesure attendue pour protéger la population, dont les élèves et leur famille, et les personnels des écoles.

Continuité pédagogique ? La mesure de fermeture des écoles s’accompagne d’une communication ministérielle sur la continuité pédagogique. De quoi parle-ton ? Comme tout travail scolaire réalisé à la maison, cela creuse les écarts basés sur les inégalités sociales, éducatives et culturelles des familles. Le choix fait par beaucoup de collègues sera donc de donner aux élèves à s’exercer sur des notions déjà travaillées, mais même là des obstacles subsisteront pour certains élèves.

À l’école maternelle, c’est encore plus compliqué. Quand les programmes mettent en avant la nécessité d’apprendre par les jeux pédagogiques, la manipulation de matériel et les activités motrices, proposer des fiches d’exercices n’est pas une solution adaptée.

La communication autour de l’utilisation du numérique pose question : toutes les familles ne disposent pas d’un équipement informatique complet (PC + imprimante + connexion internet), ni d’un espace de travail propice à la concentration de l’enfant plusieurs heures par jour. Enfin, rappelons qu’enseigner est un métier, les parents ne peuvent se substituer aux enseignant·es.

A l’heure où la reconnaissance de notre professionnalité est mise à mal, il ne faudra pas laisser penser qu’on peut remplacer le travail mené dans le cadre d’une classe par des exercices à faire à la maison. Les modalités d’un travail à faire à la maison doivent être réfléchies en équipe.

L’ENT, même s’il est conseillé par votre IEN, n’est pas obligatoire et ce sont aux équipes de décider de leur moyen de communication de travail aux familles. Il n’y a pas d’urgence pour cela.

Communiquer aux familles

La communication aux familles doit être en ce sens. Il faut assurer un moyen de communication aux familles (par la boîte mail de l’école par exemple) et annoncer que des propositions de travail seront données au fur et à mesure. Nous déconseillons aux collègues de donner leur adresse personnelle, ou leur numéro de téléphone.

Quelques rappels de base :

  1. Suis-je obligé-e d’appeler les parents ? Non
  2. Suis-je obligé-e d’ouvrir un espace « ma classe virtuelle » sur le site du CNED ? Non
  3. Suis-je obligé-e de répondre à toute heure du jour et de la nuit à mon IEN ? Non
  4. Suis-obligée d’ouvrir un ENT ? Non
  5. Beaucoup de questions restent en suspens. N’hésitez pas à nous contacter pour faire part de vos questions et de vos difficultés.

Le SNUipp-FSU reste mobilisé à vos côtés en cette période inédite et complexe professionnellement.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX