Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels - Nos droits  / CAPD 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Compte-rendu du Groupe de travail du 27/08 par les élus du SNUipp-FSU 33

vendredi 30 août 2019

Le groupe de travail du 27/08 étudiait les suites du mouvement. Cette année, les nouvelles modalités du mouvement ont eu de lourdes conséquences. De très nombreux collègues ont été affectés d’office loin de chez eux ou sur des supports non souhaités.

Contrairement aux années précédentes, avec la disparition du 2ème mouvement, les possibilités de trouver un « bon » poste lors des phases d’ajustement est devenue quasi nulle. 112 collègues ont fait une demande de modification de leur affectation.

Délégations : 35 collègues ont déposé une demande, 23 ont été accordées.

Révisions d’affectation (pour les collègues nommés d’office) :

77 collègues ont déposé une demande, 29 ont été accordées, pour 23 autres une amélioration de la situation de ces collègues sera permise par la définition de leur mission (affectation des Brigades ou des Titulaires de circonscription)

Nominations fin août : 265 collègues sont nommés lors de ce groupe de travail : les collègues victimes de mesures de carte scolaire (prioritaires), les collègues sans affectation à l’issue du mouvement, les Titulaires de Circonscription qui sont affectés sur un support pour l’année. 11 collègues restent en attente d’affectation, ils seront nommés lors de la CAPD du 10 septembre.

Les compositions de TRS ont publiées le 27/08. Le SNUipp-FSU plaide pour une stabilité de ces postes d’une année sur l’autre.

INEAT-EXEAT 40 ineat ont été accordés pour permettre à des collègues de venir enseigner en Gironde.

13 exeat ont été accordés pour permettre à des collègues de quitter en Gironde.

La DSDEN a accordé quelques EXEAT notamment pour les collègues sollicitant un département non-limitrophe. Il s’agit d’une bonne nouvelle même si cela reste très en deçà des besoins.

Le SNUipp-FSU demande que la mobilité de tous les collègues puisse être garantie. La Gironde est demandée par plus de 800 collègues chaque année. Peu d’entre eux obtiennent satisfaction alors que notre département se retrouve chaque année en déficit d’enseignants. La politique de diminution du nombre de fonctionnaire en créant une pénurie de personnels bloque le mouvement entre départements, ce que le SNUipp-FSU dénonce.

Contractuels : Les enseignants contractuels en poste l’an dernier ne sont pour l’instant pas renouvelés.

Le DASEN espère l’équilibre à la rentrée qui permette de ne pas recruter des enseignants contractuels. Cependant, la situation pourra évoluer. Une formation en interne est proposée par la DSDEN aux enseignants contractuels de l’an dernier pour préparer le concours CRPE.

Pour le SNUipp-FSU, le recours aux contractuels n’est pas une solution satisfaisante. Il demande l’augmentation du nombre de postes d’enseignants au concours et une meilleure mobilité des collègues entre départements.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX