Retour accueil

Vous êtes actuellement : CHSCT 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le CHSCT, c’est qui ?

vendredi 5 juillet 2019

Le gouvernement souhaite supprimer les CHSCT, instance qui traite de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail des personnels de l’éducation des locaux. Cette instance et ses mission sont souvent méconnus, pourtant elle peut jouer un rôle important dans la vie des personnels.

Le CHSCT, c’est qui ? Il est composé de membres de l’administration, dont le Secrétaire Général, d’intervenants(Conseiller de Prévention, Infirmière de Prévention, Médecin de Prévention...) et de représentants des personnels élus. La FSU occupe 3 sièges sur 7 et Samantha FITTE, Professeur des écoles, SNUipp-FSU assure le Secrétariat de l’instance.

CHSCT : quel lien avec les personnels ? Tous les personnels de l’Éducation Nationale dont l’employeur est la DSDEN de Gironde peuvent saisir le CHSCT : professeurs des écoles, professeurs du 2nd degré, personnels administratifs, psys EN et EDO... Les membres du CHSCT prennent connaissance de toutes les fiches SST qui remontent via les registre SST des établissements et s’assurent d’une réponse apportée par l’administration. Ces fiches SST concernent généralement : • les locaux • des conditions de travail dégradées : accueil d’élèves à comportement très perturbateurs, altercation avec des familles • des conflits avec la hiérarchie ou entre collègues • des risques liées à la santé : fortes chaleurs, épandages dans les vignes...

Les personnels peuvent également directement contacter la Secrétaire élue, représentante des personnels par mail chsct33@ac-bordeaux.fr

CHSCT : les visites d’établissements et les rencontres avec les personnels Le CHSCT peut visiter des établissements ou rencontrer des personnels quand il le juge nécessaire pour aller constater des problèmes liés à l’hygiène, la sécurité ou les conditions de travail des personnels. Il propose à l’administration des pistes d’amélioration et de prévention dans des avis qui sont votés en séance.

Souffrance à l’école, ne restez pas isolé.e —> ayez le réflexe CHSCT Les enseignant-es exercent dans des conditions qui sont potentiellement source de risques psycho-sociaux. Aujourd’hui, il est possible de faire appel au CHSCT lorsque les conditions de travail sont modifiées ou se dégradent. Le CHSCT, composé de délégué-es du personnel, sous la présidence du recteur ou du Dasen, est informé et consulté sur les conditions de travail, l’entretien, la construction, l’organisation du travail, les horaires, les projets d’aménagement ou encore les réformes importantes. Il émet des avis et des préconisations, conduit des enquêtes et des visites sur le terrain pour réduire / supprimer les risques qui peuvent exister. Il contribue ainsi à l’amélioration des conditions de travail. Prévenir les risques, les signaler : Le DUER (document unique d’évaluation des risques) élaboré avec les enseignant-es permet d’identifier et de prévenir les risques : il recense les modifications importantes des conditions de travail (construction ou fusion d’une école, changement des horaires de travail...), se penche sur l’ambiance de travail (le bruit, l’éclairage, les écrans...) et les situations d’agression ou de harcèlement.

Le registre SST (Santé Sécurité au Travail) permet de recenser les observations et problèmes liés à la prévention des risques professionnels et à l’amélioration des conditions de travail.Il doit être présent dans chaque établissement sous format papier (pour les usagers de l’établissement sans adresse académique : parents d’élèves, ATSEM ...). Vous le trouverez également sous format dématérialisé dans l’espace intranet personnel, en cliquant sur l’icône « cloche » dans la barre supérieure de la page d’accueil (cf image ci-dessous). Remplissez-le (c’est anonyme et individuel) en cas de problème (exemples : agression par un parent, problème de locaux, relations dégradées avec un personnel...) Le registre DGI (Danger Grave et Imminent) permet de signaler des situations qui présentent un danger grave et imminent (exemples : risque matériel, menace d’un parent...)

Saisir le CHSCT Les enseignant-es peuvent saisir le CHSCT pour une adaptation du poste de travail si nécessaire (personnel handicapé, femme enceinte...), en cas de violence (insulte, agression...) ou en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle. Le CHSCT est également saisi en cas d’exercice du droit de retrait lorsque l’enseignant-e estime qu’il-elle est exposé-e à un danger grave et imminent. Contact CHSCT de la Charente : chsctd-sec-16@ac-poitiers.fr

Vos représentants du personnel élu(e)s SNUipp-FSU siégeant au CHSCT Départemental : Samantha FITTE, adjointe élémentaire, Cussac Fort Médoc Bruno LAFON, titulaire remplaçant, Talence Vous pouvez nous joindre au 05.56.31.26.63

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX