Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels - Nos droits  / CAPD 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Promotions à la Hors-Classe 2019 : ce qu’il faut savoir

vendredi 10 mai 2019

La CAPD aura lieu le 16 mai. Le SNUipp-FSU vous explique tout ce qu’il faut savoir : calcul du barème, résultats de l’an dernier…

Le SNUipp-FSU rappelle qu’il est opposé aux promotions au mérite. Pour nous, les enseignants doivent tous avancer au rythme le plus rapide et une réelle revalorisation des salaires est nécessaire.

Depuis l’année dernière, les règles d’accès à la hors classe ont changé dans le cadre de PPCR.
Les collègues sont promouvables dès la 2e année du 9e échelon. Ils/elles sont classé.es selon un barème fixé nationalement. Barème = ancienneté + avis du DASEN A barème égal, les collègues sont départagé.es par plusieurs discriminants. Pour les détails de modalités du calcul du barème, lire notre article ici .

Résultats 2018 :

En 2018, avec un taux de 13% de promotions, le nombre de promus était de 279 collègues (sur 2155 collègues promouvables).
Pour 2019, le nombre de promotions augmente et passe à 15% (ce qui devrait correspondre à une quarantaine de promotions supplémentaires, donc environ 320 promu.es pour la campagne 2019).

Pour les collègues à l’échelon 11
tous les collègues ayant eu un avis excellent ont été promu.es en 2018 (34 collègues concernés).
tous les collègues ayant eu un avis très satisfaisant ont été promu.es en 2018 (108 collègues concerné.es).
77 collègues ayant eu un avis satisfaisant et ayant au moins 24 ans d’ancienneté dans le corps des PE ont été promu.es.
Le SNUipp-FSU a vivement critiqué ce critère de départage qui a pénalisé les anciens instits, inadmissible ! Il demande au DASEN de départager les collègues par l’AGS puis par l’âge.

De trop nombreux collègues à l’échelon 11 n’ont donc pas accédé à cette promotion car ils ne bénéficiaient que d’un avis « satisfaisant » ou « à consolider ». Nous rappelons que ces avis ont été donné sans RDV de carrière, ni rencontre avec l’IEN. Pour le SNUipp-FSU, tous les collègues à l’échelon 11 doivent pouvoir accéder rapidement à la hors-classe et ce, avant leur départ en retraite !

Pour les collègues à l’échelon 10
tous les collègues ayant eu un avis excellent ont été promu.es en 2018 (44 collègues concernés).
13 collègues ayant eu un avis très satisfaisant ont été promu.es en 2018

Les interventions des élu.es du SNUipp-FSU 33

L’an dernier, les élu.es du SNUipp-FSU sont intervenu.es pour dénoncer :
- la communication trop tardive des avis des IEN aux collègues.
- le flou et l’opacité concernant la façon dont les avis des IEN ont été donnés : pas de visite ou d’entretien avec l’IEN concerné, des collègues avec des inspections très anciennes, flou autour du statut du CV et dénonciation de son existence même...
- la violence qu’a représenté la réception de cet avis pour beaucoup de collègues. Cet avis est censé apprécier la « valeur professionnelle », et dans notre culture professionnelle ces appréciations, ces mots, « très satisfaisant »,« satisfaisant », « à consolider » sont chargés de sens. Ils renvoient à la perception des IEN de la manière dont les enseignants exercent leur métier.
- la conservation de l’avis du DASEN pour les campagnes de promotions à venir : comment imaginer qu’un enseignant n’évolue pas professionnellement, ne prenne pas en compte les remarques des IEN ?
- La prise en compte comme discriminant de l’ancienneté dans le grade, qui pénalise les personnels ayant eu d’autres carrières (et particulièrement les instituteurs). C’est l’AGS qui doit être prise en compte !
- le choix de classer les collègues par ordre alphabétique à barème égal ! C’était absurde. Le DASEN a demandé aux services de trouver d’autres critères (dernière note, AGS...)

Cette année, le SNUipp-FSU 33 écrit de nouveau au DASEN (lettre ci-dessous).

Les possibilités de recours sur l’avis porté par le DASEN

Le décret PPCR prévoit qu’un recours est possible sur l’avis porté par le DASEN à l’issue du rendez-vous de carrière. Nous sommes intervenus pour demander qu’un recours soit possible pour les collègues n’ayant pas eu de RDV de carrière car cet avis est « figé ».
Le ministère a indiqué que la note interne diffusée aux DASEN ne mentionne pas la possibilité de révision exceptionnelle des avis, contrairement à ce qui nous avait été suggéré dans un premier temps. Le SNUipp-FSU a de nouveau revendiqué cette possibilité de révision dès lors que l’écart est avéré entre l’avis porté et la dernière note attribuée.
Vous trouverez un modèle de courrier en PJ, à envoyer au DASEN avant le 16 mai avec copie au SNUipp-FSU33.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX