Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels - Nos droits  / CAPD 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

CAPD du 21 mars : CR du SNUipp

mardi 19 mars 2019

Les élu.es SNUipp-FSU siègent lors de chaque CAPD pour défendre les dossiers des collègues qui les ont sollicité.es. Ils font des propositions pour obtenir des règles collectives au profit de tou.te.s les enseignant.es.
Lors de la lecture de la déclaration préalable, les organisations syndicales font état de leur opposition au projet de loi Blanquer (et appellent à un rassemblement avec les enseignant.es, les parents et les élu.es le samedi 30 mars) et de leur indignation face à la crise d’autoritarisme du ministre quand il menace de sanctions disciplinaires les enseignant.es qui se sont opposé.es à la passation des évaluations de CP.
Voici les questions abordées lors de cette CAPD et ce que le SNUipp-FSU a défendu.

Avancement accéléré grade de professeur des écoles classe normale

Les mesures PPCR ont instauré des entretiens de carrière pour les collègues dans leur 2e année du 6e échelon et pour les collègues entre le 18e et le 30e mois du 8e échelon. 30 % des collègues éligibles (remplissant les conditions de temps dans l’échelon 6 ou 8) bénéficient d’une accélération de carrière et accèdent à l’échelon suivant un an plus tôt. Ces promotions accélérées respectent l’équilibre hommes/femmes. Les critères pour départager les collègues sont : 1- l’appréciation finale du DASEN concernant le rendez-vous de carrière 2- Pour départager les collègues ayant la même appréciation finale, le nombre de croix dans les cases « excellent » puis « très satisfaisant ». Les différents items ne sont pas pondérés. Accès accéléré au 7e échelon 244 collègues étaient promouvables , 73 ont été promus au titre de l’accélération de carrière (51 avec un avis excellent et 22 avec un avis très satisfaisant - 64 femmes et 9 hommes). Accès accéléré au 9e échelon 386 enseignants étaient promouvables , 115 ont été promus au titre de l’accélération de carrière (113 avec un avis excellent et 2 avec un avis très satisfaisant - 95 femmes et 18 hommes)

Le SNUipp-FSU défend un avancement identique pour tous les PE au rythme le plus rapide. Il demande la déconnexion entre les inspections et l’avancement. Les elu.es du SNUipp-FSU ont demandé que ce soit l’AGS qui départage les collègues à avis égal. Ils ont demandé que le classement des collègues soit plus transparent.

Candidatures aux formations « CAPPEI 2019-2020 » et affectations 
stages

Le SNUipp-FSU rappelle son attachement aux spécificités des missions des enseignants spécialisés quels que soient les dispositifs dans lesquels ils vont exercer leurs missions. Cette année, 25 départs en stage sont prévus ce qui est très insuffisant au regard des besoins . Les élu.es du SNUipp-FSU dénoncent l’absence de barème pour départager les collègues candidats. La commission d’entretien a classé les collègues sur des critères inconnus. L’opacité de ces décisions n’est pas acceptable. Les élu.es du SNUipp-FSU demandent que la transparence des décisions soit respectée et l’équité de traitement entre les collègues garantie.

CAPPEI - Parcours de formation « Aide à dominante pédagogique » (ancienne option E) : 5 candidats, 3 départs en formation (3 avis très favorables, 1 avis favorable, 1 avis défavorable)

CAPPEI - Parcours de formation « Aide à dominante relationnelle »(ancienne option G) : 3 candidats, 1 départ en formation (1 avis très favorable, 1 avis favorable, 1 avis défavorable)

CAPPEI - Parcours de formation « Enseignement adapté »(ancienne option F) : 4 candidats, 3 départs en formation (2 avis très favorables, 1 avis favorable, 1 avis défavorable)

CAPPEI - Parcours de formation « troubles cognitifs »(ancienne option D) : 21 candidats, 17 départs en formation (12 avis très favorables, 5 avis favorables, 4 avis défavorables).

Les candidats à une formation CAPPEI peuvent prendre contact avec les élu.es du SNUipp-FSU pour connaître l’avis donné par la commission suite à leur candidature.

Poste à profil : résultats des commissions d’entretien

Les candidat.es à un poste profilé peuvent prendre contact avec le SNUipp-FSU pour connaître l’avis donné par la commission suite à leur candidature.

Rappel : « Avis réservé » : suite aux interventions des élu.es du SNUipp-FSU, les collègues ayant obtenu un avis réservé peuvent obtenir un poste à titre provisoire mais qui sera transformé en titre définitif sous réserve de suivre une formation.

Dispositifs classes dédoublées : 113 collègues ont candidaté sur le dispositif classes dédoublées sur leur école dans le cadre d’une proposition du conseil des maîtres. Parmi eux, 86 ont été dispensés d’entretien par leur IEN pour obtenir le poste dédoublé de leur école. 27 collègues n’ont pas été dispensés de l’entretien par leur IEN. Parmi eux, 20 se sont présentés à la commission d’entretien, dont 13 ont obtenu un avis très favorable. Les élu.es du SNUipp-FSU demandent que les choix des conseils des maitres soient respectés. Certains IEN ont rejeté systématiquement les candidatures des collègues qu’ils n’avaient pas eux-mêmes inspectés. Ces mêmes collègues disposaient pourtant de rapports d’inspection évaluant leur travail d’enseignant en CP ou CE1. Pourquoi cette défiance des IEN vis-à-vis du travail de leurs prédécesseurs ? En ne dispensant pas ces collègues d’entretien, des IEN ont pris le risque de mettre massivement les enseignant.es de leur circonscription en mouvement obligatoire. Les représentant.es du SNUipp-FSU ont été reçu.es par le DASEN sur cette question et ont obtenu que les collègues passant une commission d’entretien classes dédoublées bénéficient d’une nomination prioritaire sur les classes de leur école sans passer par le mouvement. Cela permettra de protéger les collègues n’ayant pas été directement validés par leur IEN. Cette disposition ne s’applique que pour les collègues ayant obtenu un avis très favorable, malgré la demande du SNUipp-FSU que cette règle s’applique à tous les collègues ayant passé la commission d’entretien.

Commissions d’entretien postes profilés : Adjoint REP+ : 37 candidats Direction Décharge 50% et plus : 42 candidats Direction REP : 3 candidats Direction REP+ : 1 candidat ZIL formation REP+ : 11 candidats Moins de 3 ans : 13 candidats classes dédoublées : 111 candidats UPE2A : 19 candidats BD FLS : 6 candidats USEP : 8 candidats Conseiller pédagogique pôle maternelle : 1 candidat EREA : 7 Enseignants référents : 10 candidats Les élu.es du SNUipp-FSU ont rappelé, de nouveau, leur opposition au profilage massif des postes en Gironde. Les types de postes qui sont profilés en Gironde excèdent largement cette liste, et des centaines depostes sont ainsi rendus inaccessibles via le mouvement ordinaire. Pour le SNUipp-FSU, le profilageintroduit l’idée que tous les enseignant es ne se valent pas. Il s’inscrit dans une politique de contractualisation, d’individualisation et de mise en concurrence des personnels.

INEAT EXEAT : principes et calendrier


 La note a été publiée sur l’Intranet de la DSDEN. Le DASEN ne connait pas encore les possibilités d’INEAT pour la Gironde. Les possibilités d’EXEAT seront très certainement limitées comme l’an passé. Pour les élu.es du SNUipp-FSU, les collègues doivent pouvoir concilier vie personnelle et vie professionnelle et demande ue le droit à la mobilité soit respecté. Vous trouverez sur le site du SNUipp-FSU33 toutes les informations pour constituer votre dossier d’INEAT ou d’EXEAT. Contactez les élu.es du SNUipp-FSU en CAPD pour le suivi de votre demande.

Questions diverses 
posées par le SNUipp-FSU

Recours avis Hors-classe pour les collègues n’ayant pas eu de rendez-vous de carrière
Dossiers individuels : le ministère a indiqué aux organisations syndicales avoir ouvert la voie à des recours possibles. La DSDEN dit ne pas en avoir connaissance. Les élu.es du SNUipp-FSU, interviendront de nouveau en ce sens.

Compte Personnel de Formation
La circulaire académique est en train d’être finalisée. Elle sera publiée au mois prochain. Elle sera commune au 1er et au 2nd degrés. Les enseignant.es devront adresser une demande avec un devis de la formation, un montant horaire. La circulaire établira une priorisation des demandes selon les types de formation.

Mouvement : liste des établissements spécialisés pour bonification de barème
Les élu.es du SNUipp-FSU proposent que la situation de l’ITEP d’Ambarès-et-Lagrave soit examinée. Les difficultés pour pourvoir les postes de cet établissement pourraient justifier l’inscription de cet ITEP dans la liste des établissements ouvrant droit à une bonification dans le barème du mouvement en Gironde. La DSDEN étudie la proposition.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX