Retour accueil

Vous êtes actuellement : Action - revendicatif 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Audience de rentrée du SNUipp-FSU33 17 octobre 2017

jeudi 19 octobre 2017

Constats et dysfonctionnements de rentrée

Postes vacants

Le SNUipp-FSU alerte le DASEN sur les postes qui restent vacants après la rentrée en particulier des postes de RASED, PMQC, enseignant référent… . La Gironde est en déficit d’enseignants en cette rentrée, il est toujours difficile de recruter tardivement sur des postes spécifiques. Cependant ces vacances de postes mettent les écoles et les enseignants en difficulté car une partie des missions indispensables n’est pas remplie. La réorganisation et la priorisation de certaines tâches ne peut être une réponse satisfaisante.

Recrutement de contractuels enseignants

Le SNUipp-FSU s’est adressé au recteur pour lui demander de faire appel à la liste complémentaire et non à des contractuels non formés et au statut précaire. En Gironde, la DSDEN fait appel à la liste complémentaire pour chaque démission d’enseignant stagiaire. Parallèlement il y aura une dizaine de contractuels recrutés sans pour autant parvenir à supprimer la totalité des vacances de postes. Le SNUipp-FSU demande que les contractuels-enseignants soit formés et accompagnés pour leur préparation du concours. Un accompagnement à la prise de poste est organisé dans le cadre des 108h mais rien n’est prévu pour la préparation au concours.

TRS en sur-service.

Le SNUipp-FSU a interpellé le DASEN sur les modalités de rattrapage et le sur-service des TRS, ZIL et BD. En réponse, le DASEN s’adressera aux circonscriptions pour harmoniser les règles et rappeler les textes réglementaires.

Décharges de direction non-prévues :

Le SNUipp-FSU alerte car dans certaines circonscriptions les décharges des directeurs de petites écoles ne sont toujours pas prévues. Un calendrier annuel est indispensable. L’IENA s’est adressé aux IEN dans ce sens.

Médecine scolaire :

Le SNUipp-FSU alerte le DASEN sur les difficultés rencontrées dans les écoles : visite des GS ne se fait plus (hors Bordeaux) ou seulement sur signalement de l’enseignant, disparition de la médecine scolaire préventive. Dans certains secteurs, les médecins ont annoncé qu’ils ne se déplaceraient plus pour tous les PAI. Le DASEN pointe un problème de recrutement. Il a demandé qu’une priorité soit faite aux suivis des élèves de REP et des zones rurales. Les infirmières pourront accompagner les écoles. Bien entendu, ces aménagements ne permettront pas de répondre au besoin de suivi et de prévention sur le terrain.

Conséquence de la mise en place des CP dédoublés, prévisions pour la rentrée 2018

Le SNUipp-FSU déplore la disparition des PMQC sur des secteurs sensibles, et les problèmes de répartitions pédagogiques. Quelles sont les orientations pour la rentrée 2018 ? Pour la rentrée 2018, CP dédoublés en REP et CE1 en REP+ : les 68 PMQC seront réorientés. Point positif, les classes supplémentaires de CP dédoublés donnent droit à comptabilisation pour la décharge de direction.

RRS sortants

Pour des écoles vont qui sortir de l’éducation prioritaire totalement en septembre 2018, Le SNUipp-FSU demande un accompagnement des écoles et le maintient d’un coordonnateur afin de poursuivre le travail en réseau. Le DASEN indique son souhait de suivre les situations au cas par cas. Ce point sera rediscuté en instances.

Droits des personnels

Temps partiels :

Le SNUipp-FSU 33 alerte sur la situation de collègues exclus du temps-partiel en particulier les collègues en fin de carrière et les situations médicales. La fin de carrière des enseignants n’est pas aménagée, les collègues se retrouvent en difficulté sans pour autant relever de situations médicales compliquées.

Exéats :

Le SNUipp-FSU demande que les collègues qui ont essuyé un refus d’EXEAT cette année puisse bénéficier d’un exeat automatiquement l’année suivante. Autorisations d’absences Le SNUipp-FSU demande que les autorisations d’absences soient largement accordées. De plus, les collègues ne savent pas toujours si leur absence est autorisée, avec ou sans traitement. Le DASEN s’adressera aux IEN pour des réponses soient systématiquement apportées aux collègues en amont de leur absence.

Formation

Conseillers pédagogiques, PEMF : conditions de travail dégradées A de nombreuses reprises l’an dernier, le SNUipp-FSU a pointé la détérioration des conditions de travail des conseillers pédagogiques et des PEMF. Lors du dernier mouvement, 15 postes de conseillers pédagogiques n’ont pas été pourvus, des appels à candidatures ont été lancés jusqu’au mois de septembre et à ce jour des postes de CPC ne sont pas toujours pas pourvus. Cette désaffection est le signe d’un profond malaise qui ne peut être ignoré. Le SNUipp-FSU demandera à être reçu en fin d’année pour faire le point sur la situation de conseillers pédagogiques et des PEMF, sur leurs conditions de travail et sur les conséquences de changements d’organisation de la formation continue et initiale.

Formation initiale :

Le SNUipp-FSU pointe les problèmes liés à l’organisation de la formation initiale. Les PEMF se voient attribués plus de suivis stagiaires et plus d’heurs à l’ESPE qu’annoncé en juin. De plus, ils sont contraints de suivre des enseignants stagiaires travaillant dans un cycle différent du leur. Même les critères géographiques pour l’attribution des stagiaires suivis paraissent bien flous. Pourquoi ajouter de la difficulté alors que d’autres organisations plus efficientes ont été proposées par les PEMF eux-mêmes ? Des PEMF formation initiale ont fait remonté au SNUipp-FSU de nombreux problèmes liés à l’organisation de leur travail. Nous les avons présentés lors de cette audience.

Le pilotage des circonscriptions Poles ressources :

Le SNUipp-FSU alerte sur la mise en oeuvre du pôle ressource RASED : certains IEN ont annoncé la disparition de la prise en charge des élèves le DASEN nous assure que les prise en charges d’élèves ne disparaitront pas. La DSDEN présentera le modèle du pôle ressource RASED aux représentants du personnel. Un travail de la DSDEN avec les partenaires pour redéfinir les rôles de chacun a été mis en place et un séminaire ASH avec tous les IEN organisé en septembre.

Pilotage et injonctions

Le SNUipp-FSU alerte le DASEN sur les différentes d’injonctions en circonscription :
- les évaluations CP par exemple donnent lieu à divers traitement selon les circonscription : remontées des résultats anonymés ou non, remontées des résultats pour tous les items contrairement aux instructions nationales
- organisation de la 2e journée anciennement de pré-rentrée : le SNUipp-FSU dénonce les demandes des IEN car le recteur n’a pas préempté cette journée. Le recteur a laissé cette journée à la libre utilisation des IEN ce qui est contraire au texte. Cela représente dans certaines circonscriptions 6h supplémentaires pour les collègues.
- les tableaux variés à compléter : malgré les alertes du SNUipp-FSU les tableaux à compléter en tous genres continuent de fleurir en circonscription : mise en place des parcours, mise en place d’aide suite aux évaluations CP, planning annuels des ordre du jour des concertations... Le SNUipp-FSU déplore ce pilotage par le tableau qui contraint les collègues à un travail souvent inutile, parfois décroché de la réalité de leur école et qui utilise un temps de concertation qui ne peut plus être utilisé à l’élaboration de projets.

Réunions de directeurs : absence d’ordre de mission.

Fonctionnement des circonscriptions : le SNUipp-FSU demande que des formations soient régulièrement proposées aux secrétaires de circonscriptions qui sont les premiers interlocuteurs des enseignants et qui sont souvent amenés à fournir des réponses précises sur des sujets techniques ou règlementaires. La DSDEN a instauré un système de tutorat avec d’autres secrétaires de proximité. Il y eu une journée en septembre, pour leur rappeler des points de gestion et une formation informatique.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX