Retour accueil

Vous êtes actuellement : ESPE, PES, début de carrière 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Compte-rendu du Conseil de Formation - 21 juin 2017

dimanche 2 juillet 2017

Bilan et perspectives pour la formation initiale et continue.

Le conseil de formation a permis de faire le bilan de l’année en termes de formation initiale et continue, et d’échanger sur les perspectives pour l’an prochain.

version imprimable
PDF - 93 ko
2017-06-21-ConseildeFormation-compterendu

Conseil de formation – 21/06/2017

Intervention de Jacques MIKULOVICH (directeur de l’ESPE d’Aquitaine)

- Année chargée car beaucoup de stagiaires et M1.

- Nouvelle modalité de fonctionnement pour les PEMF : co-intervention + analyse de pratique. Plus visible dans la maquette et bien reçu par les stagiaires.

- Réussite au concours un peu plus faible en Gironde que dans le reste de l’académie. Peut-être que cela s’explique par les modalités de sélection. La Gironde sélectionne en prenant en compte les critères sociaux, plus importants en gironde.

Sélection à l’entrée en master 1 : se fera l’année prochaine avec plus d’attention. Test en maths et français pour l’année prochaine car lien direct entre niveau dans ces deux domaines et % de réussite au concours.

Plutôt que de rehausser le niveau de sélection, le SNUipp-FSU demande à ce que les stagiaires M1 soient mieux formés lors de leur cursus, y compris sur les savoirs disciplinaires afin que le concours reste ouvert aux étudiants issus de tous les milieux sociaux. Le directeur de l’ESPE précise que ces enseignements devraient être renforcés dès la licence et que des partenariats vont se mettre en place entre l’ESPE et plusieurs cursus (sciences pour commencer) afin de proposer des stages à l’école le plus tôt possible.

- Sur les 3000 présents en concours 750 formés par l’ESPE.

- « Les boussoles de l’ESPE » : 6 à 7 conférences sur l’année, le mercredi après-midi. S’adressent aux étudiants et aux PE. Seulement 20 participants à chaque fois, donc problème de communication. « L’ESPE est la maison des enseignants et pas seulement des stagiaires. »

- 600 M1 prévus l’année prochaine sur l’académie en prenant en compte les redoublants. Sur Bordeaux on ne sait pas encore. Places réservées pour les adultes en reprises d’études.

Déclarations préalables SNUipp-FSU / FO-FPNEC / SE-UNSA

- En réponse à l’une de nos questions, l’IENA précise que certains PEMF ont été reçus pour essayer de comprendre les différences de point de vue entre IEN et PEMF sur des visites de stagiaires, lorsque les avis concernant la titularisation sont divergents.

- Sur les inspections de T2, la situation a été compliquée par la mise en place du PPCR. Les nouvelles modalités d’inspection ne s’appliquent qu’à la rentrée. Cadre provisoire et commun pour tous. Si oubli d’inspection cette année, les T2 doivent contacter l’administration pour bénéficier de cette inspection.

BILAN

Formation initiale

- Points positifs :

Suivi plus réactif et plus rigoureux : 20 PIFIR + 10 PIFIR renouvellement. Ajout dans la boucle d’alerte des directeurs d’écoles qui accueillent des PES. Tous les directeurs qui vont accueillir les PES l’année prochaine ont été reçus afin de les informer sur le déroulement de l’année de PES. Peuvent alerter sur le PIFIR : les PEMF, les PESPE et les directeurs. Ensuite une équipe de suivi se réunit pour déclencher ou non le PIFIR. Tous les textes de cadrage sont sur MOODLE à disposition des stagiaires. L’alternance une semaine /une semaine : progrès dans l‘ensemble, il faut améliorer le partenariat entre PESPE et PEMF.

Formation continue

- Plus de formation des formateurs : 8 à 14 journées de formation pour les CPC en 2016/2017. Dans l’ensemble les formations des CPC ont été très appréciées et jugées efficientes.

- Formation des directeurs mise en place (continue). Ils ont tous 9 modules (formation initiale des directeurs) adossés au référentiel « métier du directeur d’école ». Pour les formations directeurs, bien plus appréciées par les nouveaux directeurs que par les directeurs chevronnés.

- Mise en place des stages de milieu de carrière : volontariat cette année.

- Points à consolider : évaluation rigoureuse de chaque formation par les collègues. Mise en œuvre de la formation des PEMF.

PERSPECTIVES 2017-2018

Formation initiale

- 245 PES + entre 15 et 20 stagiaires en situation particulière
- 12 groupes de prévus
- Alternance 1 semaine sur 2
- Parcours de formations : Master MEEF/DU Adapté/DU complémentaire
- Dans le cas des master MEEF qui ne sont pas premier degré : doivent suivre le DU adapté.
- Mois de septembre : plus axé sur la préparation de classe. Ils vont insister sur le travail en séquence/ gestion de classe.
- Journées d’accueil : 28 au 30 Août. Travail en binôme pour préparer la première semaine qu’ils vont faire à deux.
- Tuteurs connus dès le 11 septembre. Contrats pédagogiques dès la fin septembre.
- Mise en place de séminaires de recherche 2 fois 4 heures.
- Personnalisation des parcours doublée. En début d’année travail sur les gestes professionnels de base. Nouvelle session en fin d’année.
- Module 2A2E arrive très tôt. M. COUX, DASEN, prévoit un groupe de travail par trimestre sur la formation.

Formation continue – Les 18h d’animations pédagogiques séparées en deux blocs :
- 9h pilotées par la circonscription
- 9h pilotées au niveau départemental
- Mise en lumière des problématiques de PEMF, qui ne bénéficient que de peu de formation. La moitié des nouveaux PEMF sortent juste du CAFIPEMF. Tous n’ont pas d’expérience en maternelle ou en cycle 3 etc. Pourtant ces collègues vont devoir former l’ensemble des enseignants de Gironde en mettant en œuvre des formations construites par la DSDEN dans tous les domaines. Grosse charge de travail pour ces personnels qui sont toujours titulaires d’une classe. Ils disposent d’une journée de formation par parcours (ex : la dictée à l’adulte en maternelle). C’est trop peu. Certains PEMF vont se retrouver devant des publics parfois mieux formés qu’eux-même sur la maternelle par exemple. La grosse machine mise en place par la DSDEN va trop vite.
- Présentation des 4 nouveaux secteurs. Les conseillers pédagogiques à mi-temps sur deux circonscriptions se retrouvent dans le même secteur. Ils peuvent donc intégrer les équipes de secteurs.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX