Retour accueil

Vous êtes actuellement : École - Métier  / Carte scolaire - CTSD 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

CDEN 13 avril
Préparation de la rentrée 2015 : la première phase est terminée !

mardi 14 avril 2015

Compte rendu et analyse du SNUipp-FSU (voir les mesures d’ouverture et de fermeture de classe à la fin de l’article)

Le CDEN qui s’est tenu le 13 avril n’a apporté que peu de modifications au projet du DASEN présenté lors du comité technique du 7 avril. La première phase de préparation de la rentrée 2015 s’achève. Voir le bilan des mesures ici

La suite en juin et septembre où le DA prévoit d’ouvrir environ 42 postes supplémentaires. Le SNUipp-FSU est revenu sur la situation d’une trentaine d’écoles en REP+ et REP, sortantes des RRS ou hors REP dont les réels chiffres n’avaient pas été pris en compte par les services. D’autres cas plus spécifiques, sur la scolarisation des TPS ou le classement en politique de la ville notamment, ont aussi été évoqués. Le DA n’a pas voulu revenir sur les mesures de fermeture ou prononcer d’autres ouvertures en séance à moins de fermer de suite d’autres classes.

Pour ces écoles, nous conseillons de faire remonter aux IEN, aux services de la DSDEN (ce.ia33-dos@ac-bordeaux.fr) et au SNUipp-FSU chaque évolution de leurs chiffres d’ici juin.

Les représentant-es des personnels ont pu constater que les promesses faites aux établissements du premier et du second degré lors des mobilisations contre la sortie de l’éducation prioritaire de 6 RRS ne seront pas tenues au-delà d’une année.

Le classement des écoles en 3 segments (secteur 1 : éducation prioritaire et 8 écoles dites « orphelines » ; secteur 2 : grande ruralité et sortants RRS ; secteur 3 : droit commun), va déterminer l’attribution des moyens. A partir de la rentrée 2016, les secteurs sortants de l’EP ne feront plus partie du segment 2, alors que leur accompagnement vers la sortie de l’EP devait durer 3 ans. Faut-il rappeler les promesses du Recteur ? Seul le critère de la grande ruralité sera pris en compte en déniant la grande difficulté sociale qui les caractérise. Il n’est toujours pas possible selon le DA de connaître les critères sociaux (CSP défavorisées, revenus médians) des écoles !!!

De même, les écoles et les collèges classés en « politique de la ville » ne bénéficieront pas de traitement particulier. Ce n’est pas ainsi que nous lutterons contre les inégalités scolaires fortement corrélées aux inégalités sociales.

A ce stade de la carte scolaire, le Directeur académique a consommé 58 postes sur la dotation de 103 prévue. Ces postes sont essentiellement consacrés aux PMQC (19 en REP+ et 2 en REP), à l’augmentation des décharges de direction des écoles primaires à 9 classes (de 0,25 à 0,33), aux conseillers pédagogiques (6 pour le numérique et les langues vivantes mais 2 fermetures pour les arts visuels et la musique), très peu de mesures concernent l’ASH , les élèves primo arrivant ou les enfants du voyage.

Par le jeu des ouvertures/fermetures, seuls 8 ETP sont pour l’instant consacrés à la hausse démographique et au bout du compte, il n’y aura que 50 postes pour près de 2000 élèves supplémentaires, soit un poste pour 40 élèves. Pendant ce temps, les écoles se remplissent et le taux d’encadrement continue sa progression passent de 24, 27 à près de 25 élèves par classe en moyenne dans notre département. Cette dotation ne permettra pas d’alléger les effectifs dans les classes alors que cela reste le principal levier de réussite. Quid du projet de scolariser 30 % des moins de 3 ans en EP ? Quid du remplacement ? Notre département ne verra que 13 postes supplémentaires dans sa brigade de remplacement. Très insuffisant, quand on sait que chaque année ce sont près de 30 000 journées de classes qui sont perdues pour les élèves et que la formation continue est exsangue.

Nous ne pouvons que déplorer l’absence de création de postes pour répondre aux difficultés scolaires graves et persistantes qui ne cessent de croître. L’absence de maîtres E et G dans les écoles a des conséquences pour les enfants les plus éloignés de la culture scolaire qui peinent à être élèves et qui sont empêchés d’apprendre. Faute de réponse adaptée pour prévenir leurs difficultés, combien d’entre eux, alors qu’ils ou elles ne présentent aucun déficit cognitif risquent de se trouver en panne de projet scolaire voire en situation de handicap ? Les centres médico-pédagogiques ne peuvent plus accueillir ces élèves qui grossissent les listes d’attente.

La FSU continue pour la 6ème année consécutive, à demander un plan de rattrapage de 500 postes (300 pour le premier degré et 200 pour le second) !!!!

Vous trouverez ci-dessous les mesures/classes que le DASEN a actées à l’issue du CDEN du 13 avril.

RETRAITS DE CLASSE

école maternelle
-  ANDERNOS BETEY (fusion avec l’élémentaire)
-  ANDERNOS CAPSUS
-  CARDAN RPI
-  CESTAS PIERRETTES
-  EYSINES DERBY politique de la ville
-  LANGON
-  LE BARP PIN VERT RRS sortant
-  LE PIAN MEDOC BRUGAT
-  LORMONT FORT REP +
-  LORMONT ROLLAND REP +
-  PESSAC LEYGUES politique de la ville
-  POMEROL RPI
-  SOULIGNAC RPI

école élémentaire
-  ANDERNOS CAPSUS
-  ANDERNOS FERRY
-  BAZAS
-  BELIN BELIET ALIENOR D’AQUITAINE RRS sortant
-  BLAYE MALBETEAU
-  BONZAC RRS sortant
-  CADILLAC RRS sortant
-  CANEJAN BREL
-  LAGORCE RRS sortant
-  LEGE CAP FERRET PHARE
-  LES BILLAUX
-  MARCHEPRIME
-  PAILLET mat RRS sortant
-  PAUILLAC HAUTEVILLE REP (fusion d’écoles)
-  PERISSAC RRS sortant
-  PESSAC ST EXUPERY politique de la ville
-  PESSAC SUR DORDOGNE RPI
-  ST CIERS SUR GIRONDE
-  ST JEAN D’ILLAC MONNET
-  ST PIERRE DE MONS
-  ST SULPICE DE FALEYRENS
-  ST SULPICE ET CAMEYRAC
-  TRESSES
-  VILLANDRAUT RRS sortant

ATTRIBUTIONS DE CLASSE

maternelles
-  ARTIGUES PRES BORDEAUX BEL AIR
-  CENON PERRAULT REP
-  COUTRAS LACORE REP
-  SAINT LOUBES ILE BLEUE

élémentaires
-  AMBARES BONHEUR LORMONT (2 mat+ 1 élem)
-  BIEUJAC RPI
-  BORDEAUX ACHARD REP +
-  BORDEAUX BENAUGE REP
-  BORDEAUX CONDORCET REP
-  BORDEAUX DEYRIES
-  BORDEAUX HAVEL
-  BORDEAUX HENRI IV REP
-  BORDEAUX SCHWEITZER mat REP
-  BOULIAC
-  BRUGES ARC EN CIEL
-  CADAUJAC
-  COUTRAS SAUGUET REP
-  COUTRAS TROQUEREAU REP
-  FLOIRAC JAURES REP
-  GRADIGNAN MARTINON
-  LA TESTE DE BUCH LAFON
-  LANGON
-  LE TAILLAN-MEDOC TABARLY
-  LES PEINTURES mat
-  LORMONT CONDORCET REP+
-  LORMONT ROSTAND REP+
-  LOUPIAC mat RRS sortant
-  PAREMPUYRE LIBERATION
-  PESSAC MAGONTY
-  PESSAC MONTESQUIEU politique de la ville
-  PELLEGRUE
-  ROAILLAN mat
-  SAUCATS
-  SAUTERNES mat
-  ST ANTOINE SUR L’ISLE RPI
-  ST CHRISTOPHE DE DOUBLE REP
-  ST GERVAIS
- ST MAIXANT
-  ST MEDARD DE GUIZIERES REP
-  ST LOUBES DUCAMP
-  VILLENAVE D’ORNON VERNE (2 mat +1 élem)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX