Retour accueil

Vous êtes actuellement : École - Métier  / Education Prioritaire 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Carte scolaire Éducation Prioritaire / enquête, audience et rassemblement le 12 novembre
Point sur les mobilisations

lundi 3 novembre 2014

Mobilisons-nous pour l’école et l’Éducation Prioritaire ! MISE À JOUR

La Gironde va perdre des moyens pour l’Éducation Prioritaire : il y aurait 3 REP en moins sur la balance à la rentrée 2015 : soit 6 sorties et seulement 3 entrées dans le dispositif ! Des écoles qui devraient rester en Éducation Prioritaire risquent d’en sortir tandis que certaines qui devraient y entrer vont rester sur la touche. C’est inacceptable !

Le SNUipp-FSU s’est adressée à la ministre (lire le courrier au MEN ici), suite à de premières annonces de sorties et d’entrées d’écoles dans la nouvelle cartographie de l’éducation prioritaire, sans communication des critères ayant présidé à ces choix !

Si les mesures ne sont pas encore officielles, les RRS de Guitres, Lussac, Cadillac, Saint-Symphorien, Lesparre, Salles, Bègles Berthelot sont pressentis pour sortir du dispositif Éducation Prioritaire.

Dans plusieurs secteurs la mobilisation a déjà commencé : AG, pétitions, tracts, manifs avec les enseignant-es, les parents et élu-es.

Le SNUipp-FSU organise des audiences d’écoles / de secteur et rassemblement sur la question de la carte de l’éducation prioritaire et le plan de rattrapage le mercredi 12 novembre à partir de 15H au RECTORAT. Mobilisons nous pour imposer que toutes les écoles qui en ont besoin bénéficient de ce dispositif et qu’aucune n’en sorte si la situation sociale des familles ne s’est pas améliorée.

Nous vous proposons une motion pour le conseil d’école pour les parents d’élèves et une pétition.

Si votre école risque de sortir de l’Éducation prioritaire et que vous estimez qu’elle doit y rester

si votre école semble avoir les critères requis pour y entrer

renvoyez-nous l’enquête carte sco Éducation Prioritaire ci-jointe (télécharger le document avant de le compléter et le renvoyer à snu33@snuipp.fr

Point sur les mobilisations

Lussac :

Le 6 novembre 200 à 250 personnes se sont rassemblées au collège (enseignant-es, parents, élu-es des différentes communes, intersyndicale CGT ,FSU, UNSA), journalistes de SUD-OUEST et du Résistant

Le 7 novembre : rassemblement de parents à l’école de Montagne lors du conseil d’école où était présente l’Inspectrice de la circonscription

Le 12 novembre à 15 H : rassemblement départemental intersyndical au rectorat de Bordeaux : des co-voiturages se mettent en place ainsi qu’un bus au départ de Lussac Une délégation conjointe de Guîtres et Lussac demande à être reçue

Journée du 13 novembre : de nombreux personnels seront en grève ce jour-là (95 % de grévistes annoncé-es), sur Libourne en début d’après-midi, une assemblée générale aura lieu pour discuter des suites à donner au mouvement puis un rassemblement devant la sous préfecture vers 16H00, pour une demande d’audience à M. le sous-Préfet et une opération banderoles et tractages aux automobilistes devant la sous préfecture

Guîtres :

Plusieurs AG, audience au député (actions conjointes avec Lussac)

Cadillac :

Plusieurs AG de plus de 50 personnes (PE, profs, parents, élu-es, presse). Le maire de Cadillac doit recevoir le DASEN.

Le 6 novembre l’assemblée de 35 personnes (enseignant-es parents, élu-es) a décidé de demander une audience le 12 et prépare une délégation (réunion le 10 au soir) ainsi qu’un rassemblement le 20 novembre à 18H devant le collège au moment où se tient le CA du collège.

Le 3 novembre le SNUipp-FSU a rencontré l’IEN.

Bègles :

Tractages et signatures de pétition sur les marchés et à la sortie des écoles cette semaine et durant les vacances : 1 000 signatures ont été récoltées à ce jour

jeudi 6 et vendredi 7 : cafés / goûters organisés par parents et enseignant-es sur les 2 écoles du secteur touchées par la sortie du RRS.

Rencontre avec le député maire Noël Mamère vendredi 7 (voir articles paru dans Sud-ouest samedi 8 novembre : « La mobilisation gagne du terrain » et « Je suis avec ceux qui sont mobilisés »)

Lundi 10 réunion d’information au collège Marcellin Berthelot à 20H. Des occupations d’école sont prévues la semaine prochaine (école Sembat, école Saint Maurice, collège Berthelot) Tout cela doit être rediscuté lundi 10 afin de fixer la ou les dates (mercredi ou jeudi ou vendredi).

Saint-Symphorien :

Lors des conseils d’école les motions sont signées. Les parents élu-es de Noaillan ont fait un mot pour tous les parents d’élèves de toutes les écoles du réseau menacées.

Réunion lundi 10 à 17H au collège pour préparer l’audience

Le mercredi 12 novembre : rassemblement devant la mairie de Saint Symphorien à 15H, la presse est invitée Délégation en audience au Rectorat à Bordeaux

Le 13 novembre une réunion de tou-tes les élu-es est prévue

Le SNUipp et la FSU agissent

La FSU Gironde a déposé un préavis de grève couvrant la période du 13 Novembre au 19 Décembre 2014, pour les personnels du 1° et second degré.

Lors des négociations préalables, la FSU a exprimé le souhait d’être mieux associée aux négociations relatives à l’éducation prioritaire. Elle a formulé le vœu que d’autres critères soient pris en compte au niveau local : allophones, proximité avec les structures médico-sociales notamment en milieu rural.

Elle souhaite également qu’une réflexion plus fine se déroule afin que soient prises en compte les situations particulières de chaque école y compris en sortant au besoin de la logique de réseau.

De plus, elle demande la consultation des instances y compris au niveau départemental. La FSU regrette que seulement deux réunions soient consacrées à ce dossier et insiste sur la nécessité d’une rallonge budgétaire pour l’Éducation Prioritaire et d’un plan de rattrapage demandé depuis 6 ans.

Communiqué de Presse de la FSU 33

Lors du Groupe de travail académique du 6 novembre 2014, la FSU a évoqué ses inquiétudes au sujet la refonte de l’Éducation prioritaire. Malgré le constat d’une augmentation de la pauvreté et de la précarité des enfants et de leurs familles dans notre département, la carte proposée aujourd’hui aura pour conséquence la perte de 3 RRS en Gironde, en raison d’une enveloppe budgétaire contrainte. La FSU ne peut souscrire à une réforme de l’Éducation Prioritaire qui ne tiendrait pas compte des besoins et qui s’appuierait sur des critères dont nous contestons le manque de cohérence et de pertinence. Le document de travail calqué, sur les seuls critères ministériels, fourni par le rectorat ne peut nous satisfaire. Il n’est pas concevable que les personnels et leurs représentants ne soient pas consultés. C’est pourquoi la FSU appelle tous les personnels du 1er et du 2nd degrés à participer massivement au rassemblement du 12 novembre à 15 heures devant le Rectorat.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX