Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Revalorisation des salaires

mercredi 13 mars 2013

Le 31 janvier l’ensemble de la fonction publique était mobilisée pour une amélioration de ses conditions de travail et de rémunération. Depuis 2000, les agents de la fonction publique ont vu leur pouvoir d’achat chuter de 13 %. Le point d’indice est gelé depuis 3 ans. L’augmentation des salaires est une exigence de justice. Le cas des professeurs des écoles est éloquent : selon l’OCDE, leur rémunération se situe bien en dessous de la moyenne des autres pays. Ils gagnent en moyenne 320 euros de moins que leurs collègues européens. Seulement 50 % des professeurs des écoles accède au 11ème échelon et la progression est beaucoup plus lente que dans les autres pays de l’OCDE où le sommet de l’échelle barémique est atteint en 24 ans en moyenne contre 34 ans en France.

La comparaison avec les autres métiers à niveau de qualification équivalent est encore plus édifiante. Dans un pays où le métier perd en attractivité, mais aussi pour la reconnaissance des conditions d’exercice des enseignants (ex : charges supplémentaires induites par le passage aux 4,5 jours), il est urgent que le Ministre adopte une politique salariale conforme aux exigences et au niveau de recrutement de la profession, et non une simple prime annuelle de 400 euros.

Ses discours « bienveillants » en direction des enseignants se multiplient mais les collègues souhaiteraient qu’ils se traduisent très rapidement dans les faits notamment en matière de revalorisation salariale. Le SNUipp-FSU continue de réclamer la revalorisation du point d’indice, son indexation sur les prix et des mesures de rattrapage des pertes, une redéfinition des carrières et une prime de 1200 € annuels pour tous les professeurs des écoles. La priorité à l’école primaire ne pourra faire l’impasse sur la situation matérielle et financière des enseignants du premier degré.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Tél : 05.56.31.26.63 | E-mail : snu33@snuipp.fr | Adresse : 44 cours Aristide Briand 33000 BORDEAUX